Afrique: Revue de presse de presse de l’Afrique Francophone du 14 Mai 2023

Recent Categories


Catogery Tags


There’s no content to show here yet.

The Last Digital Frontier Brian Asingia Book
aa logo rgba no text square

Burkina Faso  : Attaques terroristes-   Au moins 33 paisibles civils dans le Mouhoun

Des terroristes ont ôté la vie à 33 personnes le 11 mai 2023, dans le village de Youlou, département de Tchériba, province du Mouhoun, selon un bilan provisoire dressé samedi par le gouverneur Babo Pierre Bassinga, dans un communiqué parvenu à l’Aib. Selon le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, « l’attaque lâche et barbare » perpétrée le 11 mai 2023 vers 17h, a touché de paisibles populations qui s’adonnaient à des activités de jardinage, le long du fleuve Mouhoun. Babo Pierre Bassinga rassure que des actions de sécurisation sont en cours. L’autorité a aussi exhorté les populations à redoubler de vigilance et à continuer à collaborer avec les Forces combattantes, en vue d’un retour définitif de la paix. (Source : Aib)

Sénégal : Justice- Ousmane Sonko et le procès de la dernière chance

Alors que s’ouvre ce mardi 16 mai à Dakar le procès pour viols de l’opposant Ousmane Sonko face à la jeune Adji Sarr, Jeune Afrique revient sur la saga politico-judiciaire qui, depuis 2021, agite le Sénégal.J amais depuis l’indépendance du Sénégal, sinon peut-être lors du procès, en 1963, de l’ancien Premier ministre Mamadou Dia pour une tentative de coup d’État imaginaire, le procès d’un responsable politique n’aura revêtu un tel enjeu. Figure montante de la scène politique sénégalaise, l’opposant Ousmane Sonko, 48 ans, doit comparaître à partir du 16 mai devant la chambre criminelle du tribunal régional hors classe de Dakar. Accusé de viols sous la menace d’une arme par la jeune Adji Sarr, qui officiait dans un salon de massage qu’il fréquentait alors, le président des Patriotes africains du Sénégal pour l’éthique, le travail et la fraternité (Pastef) risque jusqu’à dix années d’emprisonnement.   (Source : Jeune Afrique)

Ghana :Elections- L’opposition choisit l’ex-président Mahama pour la présidentielle 2024

L’ex-président ghanéen John Dramani Mahama a été désigné dimanche candidat du principal parti d’opposition à l’élection présidentielle de 2024, à l’issue des primaires de sa formation, le Congrès national démocratique (Ndc). M.Mahama, 64 ans, a remporté le soutien écrasant des délégués du parti, qui l’ont désigné à 98,9% des voix, contre 1,1% pour l’autre candidat en lice, l’ancien maire de la ville de Kumasi (sud) Kojo Bonsu. Après deux mandats de quatre ans, le président Nana Akufo-Addo doit quitter le pouvoir en 2024, comme prévu par la Constitution, au moment où le Ghana fait face à l’une des pires crises économiques qu’il ait connues depuis des décennies. (Source :France 24)

 Mali : Rapport de l’Onu sur Moura- Le Gouvernement dénonce un rapport biaisé  

Dans ce communiqué le gouvernement de la Transition du Mali dénonce, avec véhémence, un rapport biaisé de l’Onu sur les évènements de Moura, reposant selon les dirigeants maliens, sur un récit fictif et ne répondant pas aux normes internationales établies. Il décide d’ouvrir immédiatement une enquête judiciaire contre la mission d’établissement des faits et ses complices pour espionnage, atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat. Le Gouvernement de Transition dénonce, avec véhémence, ce rapport biaisé, reposant sur un récit fictif et ne répondant pas aux normes internationales établies. C’est la raison pour laquelle le Gouvernement n’a jamais daigné faire de commentaire au cours de son élaboration. (Source : abamako.com)

Côte d’Ivoire : Mines – Une production de 55 tonnes d’or attendue en 2024

Le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a indiqué que le secteur minier ivoirien est sur une bonne courbe de croissance depuis l’adoption du code minier en 2014.En effet, les demandes d’exploitation minière ont connu une hausse notable. « Aujourd’hui, nous avons 174 permis attribués sur la période 2015-2022 dont 93% sont pour l’or qui reste le minéral le plus recherché dans notre pays. La production d’or brut est passée en 10 ans, de 13 tonnes en 2012 à 48 tonnes en 2022 et les perspectives sont bonnes. Nous attendons pour cette année 2023, 50 tonnes et pour l’année 2024, 55 tonnes », a déclaré le ministre. C’était à l’occasion de la signature de la convention collective sectorielle mines et carrières le 12 mai 2023, entre le président du Groupement professionnel des miniers de côte d’Ivoire (Gpmci), Jean Claude Diplo et le secrétaire général de la Fédération ivoirienne des syndicats des mines, métaux, carrières et connexes (Fismeca), Koffi Assiénin, au Radisson Blu, en zone aéroportuaire. (Source : Fratmat.info)

Mauritanie : Elections – Les mauritaniens aux urnes pour élire leurs députés et élus locaux

Les Mauritaniens ont commencé à voter le samedi 13 mai 2023 pour choisir leurs 176 députés, 15 conseils régionaux et 238 conseils municipaux dans un triple scrutin test pour le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani à un an de la présidentielle. Quelque 1,8 million d’électeurs sont attendus aux urnes dans ces premières élections pour le président Ghazouani depuis qu’il a pris en 2019 la tête de ce vaste pays d’Afrique de l’Ouest reconnu comme l’un des rares pôles de stabilité au Sahel, région troublée par les attaques jihadistes. Un second tour est prévu le 27 mai pour la moitié des 176 sièges de l’Assemblée, deux systèmes ayant cours en fonction du type de circonscription. Vingt-cinq formations se disputent les élections législatives. Le parti de la majorité présidentielle, El Insaf, part largement favori puisqu’il est le seul à présenter des candidats dans toutes les circonscriptions, notamment en zone rurale. (Source: Afp)

Cameroun : Epidémie de choléra- cinq régions sont désormais touchées  

Au Cameroun, le choléra continue de faire des victimes. Le 19 avril 2023, le ministère de la Santé diffusait un communiqué pour confirmer une résurgence de cas depuis fin mars dans la région du Centre. Depuis, de nouvelles régions du pays sont touchées. Alors qu’elles n’étaient que deux, il y a encore un mois – le Centre et le Littoral au 14 avril 2023 – cinq régions du Cameroun sont actuellement concernées par des cas de choléra, selon le ministère de la Santé : le Centre, le Littoral, l’Ouest, le Sud et l’Est. La région du Centre où se trouve la capitale, Yaoundé, est considérée comme « l’épicentre de cette flambée » de choléra, avec 12 districts de santé touchés,760 cas enregistrés dont 27 décès depuis le 25 mars. Selon l’Organisation mondiale de la santé, 14 pays africains ont signalé des épidémies de choléra depuis 2022.  (Source :  releve.ma)

Rdc : Secteur de la santé- Plaidoyer pour l’amélioration des conditions socio-économiques des infirmiers

Le président du Conseil Provincial de l’Ordre des Infirmiers au Maniema a plaidé jeudi à l’occasion de la Journée Internationale de l’infirmier, célébrée, le 12/5 de chaque année pour l’amélioration de conditions de travail des infirmiers au Maniema. Etant donné que la profession infirmière est réjouie par le code de déontologie, nous les infirmiers, nous sommes humanitaires et il n’est pas dit qu’étant humanitaire, nos droits doivent être mis dans l’oubliette par notre employeur qui est l’Etat congolais, 7% de cette catégorie de professionnel de santé non-médecin sont prise en charge par le pouvoir public et les autres faute d’être pris en charge, ils vivent dans des conditions très déplorables, a expliqué M. Baruani Musenge qui a exhorté les autorités politico-administratives à s’impliquer dans le but de trouver de solutions pour que les infirmiers soient prise en charge aux fins que leurs conditions socio-économiques soient améliorées. (Source :  Acp)

Une sélection de Bamba Moussa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *